CONNEXION - Mon Compte - Panier
Centre Astrologique
Mariella MADONNA

Suivez-moi

Portrait astral

Recevez gratuitement votre portrait astral.
MON PORTRAIT GRATUIT

Mon cadeau pour vous :

10 minutes de consultation gratuite.
Cliquez-ici :

OFFRE SPECIALE

Contactez votre astrologue Mariella Madonna au 01 40 76 76 78 ou utilisez notre fomulaire de contact en cliquant sur ce lien :
Contact
1 - Introduction 3 - La carte du ciel

Cours d'astrologie

2 - Bases historiques

L'astrologie est une science millénaire dont l'origine remonte sans aucun doute à l'aube de l'humanité.

La tradition occultiste en attribue la paternité aux Atlantes.

Ce peuple très ancien connut une civilisation florissante alors même que nos ancêtres commençaient à peine à décorer les grottes de Lascaux.

Il disparut sans laisser de trace dans un énorme cataclysme qui engloutit l'Atlantide et nul ne sait aujourd'hui où se trouvait ce continent.

Platon le situait dans l'Atlantique, d'autres penseurs en Scandinavie, en Amérique, en Perse et même en Mongolie. Mais les hypothèses les plus récentes, appuyées par d'importantes études géologiques, placent l'Atlantide en mer Egée, face à la Grèce. L'île de Santorin, qui porte les traces d'une explosion volcanique majeure, en serait le dernier vestige.

Les Grands Initiés Atlantes, derniers survivants de ce cataclysme, ont entrepris un long voyage qui les mena jusqu'en Inde où ils transmirent leur savoir à la civilisation naissante.
Au-delà de cette hypothèse « fabuleuse », les premiers témoignages écrits traitant d'astrologie remontent à près de 3500 ans avant Jésus-Christ.

En Chaldée dans un premier temps, où les savants Chaldéens tenaient une place éminente au service de l'état. En Egypte ensuite, où l'on observait Sinus, l'étoile dont l'apparition dans le ciel coïncidait avec la saison des crues du Nil. Les représentations zodiacales égyptiennes qui sont parvenues jusqu'à nous démontrent en effet une civilisation très attentive aux mouvements et aux messages célestes.

Mais l'astrologie occidentale telle que nous la connaissons aujourd'hui naquit 2000 ans avant notre ère, en Mésopotamie, dans l'actuel Irak.

Qu'il s'agisse de messages cunéiformes gravés sur des tablettes d'argile, sur cire ou papyrus, toutes les informations astrologiques étaient précieusement récoltées par les astrologues et consultées par les rois. Ces informations, dont l'utilité se démontrait à chaque guerre ou lors de chaque invasion, étaient jalousement préservées et aucune d'elles ne filtrait de temples où elles étaient retranscrites.

C'est ainsi que la révélation de l'astrologie, venue comme nous l'avons indiqué du continent indien, trouva un terrain favorable à l'épanouissement d'une véritable science basée sur un concept philosophique hindou:

« TOUT EST UN ET UN EST TOUT »

Ce concept philosophique millénaire trouve sa confirmation dans les théories les plus modernes établies par les physiciens de notre époque. Vous devez l'avoir toujours à l'esprit, c'est pourquoi il mérite que nous nous y attardions:

Que ce soit dans l'infiniment grand (l'univers ou le cosmos comme nous l'appelons), ou dans l'infiniment petit (le monde des particules constituant la matière), tout mouvement d'un élément a une répercussion sur les autres éléments. Quand une particule change de position, toutes les particules environnantes en sont affectées et ce mouvement se propage jusqu'à influer sur l'ensemble de la matière.

Quand un astre se déplace, tous les autres constituants du cosmos subissent l'influence de ce déplacement, en particulier notre planète et les êtres qu'elle porte.
Ainsi, la science astrologique s'attache à interpréter ces influences et les réactions qu'elles provoquent chez nous c'est pourquoi nous nous intéresserons en premier lieu aux mouvements des planètes de notre système solaire.

2 - Bases astronomiques

Si nous voulons déterminer quelle influence exercent les astres sur les êtres vivants, il est auparavant nécessaire de connaître leur position dans le ciel. La position de chacune d'elles résulte du mouvement du Soleil et des planètes, sur des trajectoires fixées par les lois de la mécanique céleste.

Pour comprendre ces lois, vous devez acquérir quelques notions d'astronomie.

2.1 - L'univers

Notre univers est formé de galaxies qui s'éloignent les unes des autres comme les fragments d'une bombe se dispersent après son explosion. Les moyens d'observation modernes que nous connaissons aujourd'hui ont dénombré plusieurs dizaines de milliards de galaxies. Chacune de ces galaxies est un amas de plusieurs dizaines de milliards d'étoiles !

Notre propre Galaxie (avec un « G » majuscule), qui est d'une taille tout à fait moyenne, compte 150 milliards d'étoiles.

Notre Soleil est l'une de ces étoiles.

Il est entraîné dans le mouvement de rotation de la Galaxie qui fait un tour complet en 200 millions d'années et, de plus, il se déplace à l'intérieur de la Galaxie.

2.2 - Notre système solaire

Notre système solaire est constitué de neuf planètes principales et d'un certain nombre de petites planètes ou astéroïdes qui tournent autour du Soleil, ainsi que de comètes. Chacune d'entre elles est faite de particularités que nous étudierons plus avant: elles sont tantôt extrêmement froides, tantôt chaudes, gazeuses et possèdent un ou plusieurs satellites.

Ces planètes et astéroïdes tournent autour du Soleil en suivant des orbites. Si ces orbites étaient parfaitement circulaires, chaque planète serait à une distance constante du Soleil. Ce n'est pas le cas car les orbites planétaires sont légèrement elliptiques, ainsi la distance de ces planètes au Soleil est-elle variable.

L'orbite de la Terre est située dans un plan appelé « écliptique ».

L'écliptique est un point de repère fondamental en astrologie, nous y reviendrons plus loin.

D'un point de vue astronomique, l'écliptique est tout aussi important car les orbites de toutes les planètes (à l'exception de Mercure et de Pluton) s'écartent très peu de ce plan.

Inclinaison des orbites par rapport à l'écliptique

Mercure 7° 0' 13"
Vénus 3° 23' 38"
Terre 0° 0' 0"
Mars 1° 51' 01"
Jupiter 1° 18' 24"
Saturne 1° 29' 27"
Uranus 0° 46' 22"
Neptune 1° 46' 33"
Pluton 17° 06' 58"

2.3 Les planètes

Neuf planètes principales gravitent autour du Soleil. Nous allons les étudier brièvement des points de vue astronomiques et mythologiques. Nous verrons plus loin les considérations astrologiques.

2.3.1 Planètes intérieures et extérieures:

les planètes intérieures (Mercure et Vénus) sont situées entre le Soleil et la Terre. Vu de la Terre, le mouvement de ces planètes se traduit par une sorte de balancement de part et d'autre du Soleil. Les planètes extérieures sont plus éloignées que la Terre ne l'est du Soleil et nous pouvons les voir dans toutes les directions suivant la place qu'elles occupent sur leur orbite.

Mercure
Présentation Mythologie
Elle est la planète la plus proche du Soleil. Vue de la Terre, elle ne s'éloigne jamais de plus de 28° du disque solaire. Noyée dans sa lumière, elle est très difficile à observer.
Mercure tourne autour du soleil en 87 jours, 23 heures, 15 minutes et 44 secondes et son diamètre est tout juste supérieur au 1/3 de celui de la Terre.
Mercure tourne toujours la même face vers le Soleil (comme la Lune tourne toujours la même face vers la Terre).
Les Grecs connaissaient ce dieu depuis très longtemps sous le nom d'Hermès. Ce sont les romains qui, plus tard, l'appelèrent Mercure (du latin « mercx », marchandise, et « mercari », trafiquer). C'était d'abord le dieu des voyageurs. Mais comme l'on voyageait à l'époque surtout pour des raisons commerciales, il devint très vite le dieu des marchands. Ceux-ci étant connus pour leur habileté à vanter leur marchandise, Hermès était aussi le dieu de l'éloquence.
Et comme ces discours étaient souvent trompeurs, Hermès devint aussi le dieu des voleurs Coureur infatigable, Hermès était le messager des dieux de l'Olympe. C'est pourquoi il est le plus souvent représenté comme un jeune homme coiffé d'un chapeau ailé à larges bords et chaussé de sandales également ailées.
Vénus
Présentation Mythologie
Vénus est la seconde planète du système solaire. Elle tourne autour du Soleil en 224 jours, 16 heures, 49 minutes et 9 secondes et, vue de la Terre, elle peut s'écarter de lui d'un angle de 47°. Son volume est pratiquement équivalent à celui de la Terre et elle possède une atmosphère très épaisse qui nous cache sa surface. Cette atmosphère donne un éclat blanc très vif à Vénus, ce qui lui a valu son surnom de «l'étoile du berger ». Vénus est une divinité romaine incarnant l'amour. Mais elle est aussi déesse de la beauté, reine des Nymphes et des Grâces. Elle correspond à l'Aphrodite des grecs qui, dans les temps anciens, fut d'abord la déesse de la fécondité. Vénus symbolise l'éternel féminin.
Mars
Présentation Mythologie
Première des planètes extérieures, elle a un diamètre tout juste supérieur à la moitié de celui de la Terre. Elle fait le tour du Soleil en un an, 321 jours, 17 heures, 30 minutes et 56 secondes. Comme la Terre accomplit cette révolution en un an, elle rattrape Mars chaque fois qu'elle est du même côté du Soleil. Cette situation des deux planètes «en opposition» se produit tous les 780 jours.

Mars dispose de deux satellites, Phobos et Deimos, qui ont respectivement 15 et 10 kilomètres de diamètre. Rien à voir avec notre Lune qui a un diamètre de 3.476 kilomètres de diamètre!

Pour les romains, Mars était le dieu le plus important après Jupiter, dont il était le fils. C'était le dieu de la fertilité et de la guerre. Les Grecs l'appelaient Arès. C'était un dieu furieux, n'aimant que la discorde et les combats. Ses deux serviteurs étaient Phobos (la Crainte) et Deimos (la Terreur).
La ceinture d'astéroïdes
Présentation Mythologie
Entre les orbites de Mars et de Jupiter circule une grande quantité de petites planètes ou astéroïdes. Les plus grandes sont Cérès (772 km de diamètre), Pallas (489 km), Vesta (386 km) et Junon (193 km).
On pense qu'il s'agit des débris d'une planète plus grosse qui se serait désintégrée sous l'influence des forces gravitationnelles exercées par la planète Jupiter dont elle était trop proche.

Mars dispose de deux satellites, Phobos et Deimos, qui ont respectivement 15 et 10 kilomètres de diamètre. Rien à voir avec notre Lune qui a un diamètre de 3.476 kilomètres de diamètre!

Cérès était la déesse des moissons pour les romains. Pallas est un autre nom pour Athéna, déesse de l'orage et des éclairs pour les Grecs et à laquelle ceux-ci avaient dédié le célèbre Parthénon d'Athènes. Vesta était la déesse romaine du foyer et du feu. Junon était la sœur et l'épouse de Jupiter et la mère de Mars. Elle était la déesse de la lumière et de l'enfantement.
Jupiter
Présentation Mythologie
Jupiter est la première des planètes géantes. C'est la plus grosse planète du système solaire: son diamètre est 11,14 fois plus grand que celui de la Terre. Jusqu'à une date récente, on ne lui connaissait que 11 satellites, mais les photos envoyées par les sondes spatiales ont permis d'en découvrir 6 autres, ainsi qu'un anneau que l'on ne soupçonnait pas.
Les quatre plus gros satellites sont b, Europe, Ganymède et Callisto. Leurs diamètres vont de 3.800 à 5.800 kilomètres (le diamètre de notre Lune n'est que de 3473 km !). Jupiter fait le tour du Soleil en 11 ans et 314 jours. La Terre «rattrape» Jupiter tous les 398 jours en moyenne.

Jupiter est le dieu romain de la lumière. A ce titre, il était assimilé au Soleil et à la Lune. C'est également le dieu des phénomènes célestes : vents, pluies, tonnerre et éclairs. Divinité tutélaire de l'Empire romain, il était le grand protecteur de la Cité et de l'État et symbolisait les grandes vertus.

Saturne
Présentation Mythologie
Son diamètre est près de dix fois celui de la Terre et elle fait le tour du Soleil en 29 ans et 167 jours. La Terre la « rattrape » pour être en opposition avec elle tous les 378 jours. Saturne se distingue par son anneau très visible, formé de petites particules de matière et il a de plus 23 satellites dont 14 nous ont été révélés par les photographies prises par les sondes spatiales. Le plus gros de ces satellites, Titan, mesure 4.185 kilomètres de diamètre.

Saturne est une très ancienne divinité agricole des romains. Dieu laboureur, il représentait la prospérité et l'abondance. Il était célébré lors des Saturnalia qui donnaient lieu à d'abondants repas.
Uranus
Présentation Mythologie
Encore une grosse planète avec quatre fois le diamètre de la Terre. Elle fut découverte par l'astronome anglais William Herschel en 1781. Elle met 84 ans et 7 jours pour accomplir une révolution complète autour du Soleil et la Terre et se retrouve en opposition avec elle tous les 369 jours. On connaissait 4 satellites à Uranus, mais les sondes spatiales en on récemment montré 11 autres.

Uranus est une très ancienne divinité phénicienne que l'on retrouve dans la mythologie grecque sous le nom d'Ouranos. Les Titans et les Cyclopes naquirent de l'union d'Ouranos et de Gaea (la Terre), qui était d'ailleurs sa mère. L'un de ses fils, Chronos, fut le père de Zeus.
Neptune
Présentation Mythologie
Dernière grande planète, Neptune fut découverte en 1846 par l'astronome allemand Galle grâce aux calculs théoriques effectués en même temps par Adams et Le Verrier. Son diamètre est 4,3 fois celui de la Terre et elle met 164 ans et 280 jours à parcourir son orbite. La Terre se trouve en opposition avec elle tous les 367 jours. Longtemps on n'a connu qu'un seul satellite à Neptune: Triton. Les sondes spatiales ont permis d'en dénombrer sept autres ainsi qu'un anneau.

Neptune, dieu de l'eau chez les romains, devint dieu de la mer lorsqu'il fut assimilé au dieu grec Poséidon. Ce fils de Chronos et de Rhéa était l'égal de Zeus par sa naissance. Maître des mers et des océans, Poséidon régnait également sur les lacs, fleuves et cours d'eau. Il est représenté, comme Neptune, porteur d'un trident. De son mariage avec Amphitrite naquit son fils Triton.
Pluton
Présentation Mythologie
Avec 2.200 kilomètres de diamètre, c'est la plus petite des planètes du système solaire. Elle ne fut découverte qu'en 1930 par l'Américain Clyde Tombaugh. Son orbite est très elliptique et c'est la plus inclinée sur l'écliptique: 170 6' et 58". Pluton parcourt cette orbite en 249 ans.
Son très grand éloignement fait que l'on ne connaît pas grand-chose de cette planète perdue dans les ténèbres de l'espace et qui semble posséder un satellite.

Pluton, aussi appelé Hadès par les Grecs, était fils de Chronos et de Rhéa. Il régnait sur les Enfers.

3 - La vision géocentrique de l'univers

Depuis Gaulée (1609), nous sommes habitués à une vision héliocentrique du système solaire, ce qui signifie que nous considérons ce qui se passe dans la réalité, à savoir les planètes tournant autour du Soleil.
En astrologie, ce qui nous intéresse, c'est le mouvement de tous les astres par rapport à nous-mêmes qui vivons sur Terre.
C'est pourquoi nous adopterons une vision géocentrique de l'univers, comme si la Terre était un point fixe autour duquel se déplaceraient les astres.

4 - Le zodiaque

Nous avons vu que l'écliptique était le plan contenant l'orbite parcourue par la Terre autour du Soleil. Dans la vision géocentrique, c'est le Soleil qui se déplace dans le ciel suivant un arc de cercle nommé l'écliptique. Les planètes s'écartant peu du plan de l'écliptique, elles suivent sensiblement le même arc de cercle que le Soleil.

Comme les planètes (à l'exception de Pluton) ne s'écartent pas de plus de 8°30' de l'écliptique, on considère qu'elles se déplacent à l'intérieur d'une bande qui mesure 8°30' de part et d'autre de l'écliptique, soit 170 de largeur totale.

C'est cette bande que l'on appelle la ceinture zodiacale.

La ceinture zodiacale est comme une route dans le ciel sur laquelle défileraient les planètes et le Soleil. Cette route est jalonnée de points fixes, comme des bornes kilométriques: ce sont les 12 constellations du zodiaque. Leur immobilité n'est bien sûr qu'apparente, mais elles sont si éloignées que les variations de position sont pratiquement nulles et nous pouvons les considérer comme fixes à l'échelle du temps d'une vie humaine.

La ceinture zodiacale est ainsi divisée en 12 secteurs de 30° dont chacun porte le nom de la constellation correspondante : ce sont les 12 signes du zodiaque.

Pour effectuer les mesures de position des astres, on a fixé un point d'origine : c'est le point vernal ou point gamma.

C'est en ce point que se trouve le Soleil le 21 mars, au moment de l'équinoxe de Printemps. C'est aussi le degré zéro du signe du Bélier, le point de naissance du cycle de la végétation.

La précession des équinoxes - quand le Bélier se fait Poissons:
la Terre tourne autour de son axe qui la traverse du pôle sud au pôle nord. La direction de cet axe n’est pas fixe. Il pointe pour l'instant vers l'étoile polaire mais il décrit un cercle de 23 °2 7' de rayon. Ce mouvement très lent provoque la précession des équinoxes : chaque année, le point vernal se déplace de 50.2" en sens rétrograde ce qui l'amène à faire à faire le tour complet de l'écliptique en 25.800 ans.

A l'équinoxe de printemps, le Soleil ne se présente plus dans la constellation du Bélier comme cela avait été observé au début de notre ère, mais dans la constellation des Poissons. Et pourtant, en astrologie, l'équinoxe de printemps continue de marquer le début du signe du Bélier Il ne faut pas voir là une contradiction qui remettrait en cause les bases de l'astrologie: en effet, les constellations sont formées d'étoiles extrêmement lointaines. Pour cette raison, l'influence de ces étoiles ne peut se faire sentir que par leur interaction avec les planètes avec lesquelles elles sont en conjonction.

5 - Les constellations

Dans ce chapitre, nous étudions les constellations des points de vue purement astronomique et mythologique. Nous reviendrons plus tard sur le point de vue astrologique des signes auxquels ces constellations ont donné leur nom.

- La constellation du Bélier

Elle est formée de trois étoiles assez brillantes. Dans les temps anciens, le Soleil entrait dans cette constellation au moment de l'équinoxe de Printemps, époque de renouveau et de vigueur pour tous les êtres vivants. Le Bélier qui se bat en cette période pour la domination du troupeau est l'animal symbole de cette vigueur renaissante.

- La constellation du Taureau

Cette constellation contient un grand nombre d'étoiles dont la géante rouge Alderman et un groupe de 7 étoiles connues sous le nom de Pléiades.

Son nom lui fut donné pour honorer le taureau dont Jupiter emprunta l'aspect pour enlever la Nymphe Europe.

- La constellation des Gémeaux

Cette constellation comporte un grand nombre d'étoiles dont deux sont particulièrement remarquables par leur éclat : Castor et Pollux. Ces deux étoiles ont valu son nom à la constellation (gémeaux = jumeaux), en souvenir des jumeaux élevés par une louve et qui fondèrent Rome.

- La constellation du Cancer
Cette constellation compte 5 petites étoiles peu brillantes mais aux noms étranges comme Acubens (qui veut dire « l'homme couché ») ou « le petit âne du nord» et « le petit âne du sud ». Les anciens la connaissaient sous le nom de «l'Ecrevisse », animal aquatique car le Soleil la traversait au moment du solstice d'été, quand l'eau constitue un apport indispensable à la végétation.

- La constellation du Lion

Elle se compose de 10 étoiles dont deux très brillantes: Regulus et Dénébola. Regulus avait été nommé « l'étoile reine» (Stella Regina) car, située tout contre l'écliptique, il arrive qu'elle entre en conjonction avec la Lune et les planètes. Le nom de la constellation du Lion a été donné en souvenir de l'un des travaux d'Hercule: sa victoire sur le lion de Némée.

- La constellation de la Vierge

Elle se compose de 8 étoiles dont une plus brillante: Spica. Une autre étoile, Zavijah, beaucoup moins brillante cependant, était considérée comme très influente par les astronomes arabes. Le nom de «Vierge» a probablement été donné en l'honneur de la déesse de la justice, Astartée.

- La constellation de la Balance

Elle est composée de quelques étoiles peu brillantes. Jadis, elle faisait partie de la constellation du Scorpion dont elle représentait les pinces. Son nom de «Balance » lui a été donné pour honorer l'esprit de justice de Jules César et pour marquer le rôle joué par celui-ci dans la réforme du calendrier romain.

- La constellation du Scorpion

Elle est composée d'un grand nombre d'étoiles dont la disposition évoque assez bien la silhouette d'un scorpion au dard dressé. La plus remarquable de ces étoiles est sans conteste la super géante rouge Antarès dont le diamètre est 300 fois plus important que celui de notre Soleil.

- La constellation du Sagittaire

Elle se compose d'un grand nombre d'étoiles dont aucune n'est particulièrement brillante. Dans l'antiquité, un sagittaire était un archer et sur les anciennes cartes du ciel, la constellation du Sagittaire est illustrée par un être mi-homme, mi- cheval tenant un arc tendu.

- La constellation du Capricorne

Elle se compose d'une vingtaine d'étoiles d'éclat très moyen. Son nom vient d'un animal mythique qui ne serait autre qu'un Satyre ensorcelé par le dieu Pan.

- La constellation du Verseau

Elle comporte de nombreuses étoiles dont aucune n'est particulièrement brillante. Son nom était primitivement Aquarius ou Amphora (l'amphore) et évoquait l'eau car lorsque l'étoile Sadalsoud de cette constellation se levait en même temps que le Soleil, cela indiquait l'arrivée de la saison des pluies. Le nom de Verseau évoque un homme qui verse de l'eau d'une amphore.

- La constellation des Poissons
Composée de plus de vingt étoiles peu brillantes, elle contient actuellement le point vernal ou passe le Soleil au moment du solstice de Printemps. Son nom évoque un épisode de la mythologie romaine : Vénus et son fils Cupidon s'étaient changés en poissons pour échapper à Typhon lors du combat contre les Géants.

6 - La Lune

Bases astronomiques et influences astrologiques

Comparée aux étoiles, au Soleil et aux planètes, la Lune est un astre relativement petit. Mais il est si proche de nous que son influence est extrêmement importante, comme en témoignent les mouvements de marées. C'est pourquoi elle a une si grande importance dans un thème astral où, dans certaines configurations, son influence peut supplanter celle du Soleil. Nous accordons par conséquent un chapitre spécial à son étude.
La Lune tourne autour de la Terre en 27 jours, 7heures, 43 minutes et 12 secondes. Comme elle fait dans le même temps un tour complet sur elle-même, elle nous présente toujours la même face. Son orbite est inclinée de 5° 8' et 43" sur l'écliptique. Les points où l'orbite de la Lune traverse le plan de l'écliptique s'appellent les nœuds lunaires. Le nœud nord ou ascendant ou encore «tête du dragon» est celui où passe la Lune lorsqu'elle est ascendante (elle va vers le nord céleste). Ce nœud est considéré comme bénéfique. Le nœud sud (ou descendant ou encore «queue du dragon ») est franchi par la Lune descendante elle se dirige vers le sud céleste.

Un autre point remarquable est constitué par « la Lune noire ». Ce point est le second foyer de l'ellipse formée par l'orbite de la Lune, le premier foyer étant la Terre. Vous entendrez peut-être parler d'une autre Lune noire appelée Lilith. Il s'agirait d'un second satellite de la Terre, mais son existence n'a jamais été prouvée et il est très probable que ce corps céleste n'existe pas.

Les phases de la Lune correspondent à l'angle sous lequel elle est éclairée par le Soleil. La Lune est pleine lorsque le Soleil l'éclaire de face par rapport à nous. La Lune est alors en opposition avec le Soleil et les lieux du zodiaque où se produisent ces oppositions sont touchées de manière bénéfique. La Lune est nouvelle lorsqu'elle est en conjonction avec le Soleil (le Soleil est derrière elle par rapport à la Terre) et les lieux du zodiaque où se produisent ces conjonctions sont touchés de manière maléfique. Il y a conjonction exacte lorsque les deux astres sont parfaitement alignés par rapport à la Terre.
C'est dans ces conditions que se produisent les éclipses de Soleil, toujours perçues avec une grande crainte dans toutes les civilisations.

1 - Introduction 3 - La carte du ciel

Contact

MARIELLA MADONNA

Prévisions astrologiques & horoscope

10 rue du Colisée
75008 - PARIS
+33 (0) 1 40 76 76 78
mariella.madonna@wanadoo.fr

La meilleure des astrologues

Mariella Madonna est sans doute la meilleure ou une des meilleures astrologues en France. Vous vous posez la question de "que va être mon avenir" 2018 ou 2019? Alors demandez sans attendre un thème astral gratuit pour connaitre votre horoscope et avoir des prévisions astrologiques grâce à une astro voyance de renom. L'astrologie vous intéresse ? Alors n'hésitez plus et entrez en contact avec votre astrologue dès maintenant. Votre portrait astral gratuit dans les meilleurs délais.

Une réalisation de l’agence
Agence INGLOBO